RESULTATS SAINTELYON 2008

Publié le par lolo


Déjà une semaine s'est écoulé après un évènement désormais majeur de la saison : LA SAINTELYON. Nous étions 4 du club à nous rendre sur cette course longue de 69 km avec un départ à minuit de Saint Etienne. Vincent, Laurent, Christophe et moi nous sommes donc retrouvés dans cette grande halle au pays des verts pour une longue attente.

Minuit, les frontales s'allument sur la ligne de départ et les premiers hectomètres sur un train calculé entre 10 et 11 km heures poru ne pas bruler trop de cartouche d'entrée de jeux. Il ne pleut pas il ne fait pas si froid que ça et l'ambiance est bonne. Vincent fait le train, il a l'air en grande forme, Lolo plus prudent le suit à son rythme. Christophe quant à lui semble avoir pris un départ rapide, nous le perdons de vue rapidement. 

Déjà les premières parties grasses dans des chemins larges rendus glissant par les pluies du samedi et des jours précédents. La prudence est une nouvelle fois de mise. Nous arrivons au premeir ravito et nous tendons nos gobelet réutilisable. cette année les organisateurs de la Sainté ont frappé fort en distribuant un gobelet en plastique dur par concurrent, moins de déchet sur des dizaines de mètre après les ravitos. Une idées écolo qui rejoint bien l'esprit trail. Une bon thé chaud un peu de solide et c'est reparti sur le même rythme. Second ravito et pause "besoin naturel" pour Lolo, Vincent ayant un peu frais on le pousse à continuer sa route seul comme un grand. Il avait une motivation de fou en tête pour faire un bon temps, on ne voulait pas l'arrêter. Nous nous retrouvons donc avec Lolo pour une partie technique et peu agréable car boueuse en descente dans des pierriers. Pas facile pour moi et Lolo s'en va devant poursuivre sa quête des 69 km  seul sur les talons de Vincent.

Arrivée à Sainte Catherine, le plus dur est fait et pour moi s'en ai fini, abandon malheureux au 28ème km car genou gauche très, trop douloureux dès les premeirs mètres de la course. Une nouvelle mission m'attend revenir à Lyon... et attendre mes amis poru leur faire la fête qu'il mérite.

A partir de là il m'est difficile de retranscrire la course des 3 autres du club car loin d'eux. Arrivée à Lyon pour moi vers 5h30 du matin, déçu mais une nouvelle fois Gaston, le papa de Lolo, est présent pour sécher mes larmes de crocodile. Et là une longue attente avec un peu de stress de en voir arriver les amis. Je vois Christophe qui m'annonce son abandon au 35ème km : "Plus rien dans les jambes".

Vincent m'appelle pour m'annoncer son arrivée et le bougre est exactement dans le temps qu'il s'est fixé 9 heures. Il terminera en 7h54min avec le sourire et heureux davoir relever le défi et de l'avoir maîtrisé du début à la fin.

Une petite heure plus tard c'est Lolo qui arrive lui aussi avec le sourire prenant le temps de nous embrasser avant de passer la ligne après 8h56 d'effort.

Pour une première c'est génial ce que vous avez fait les gars. CONGRATULATIONS vous êtes réellement des costauds.

Après l'arrivée, avachi dans le gymnase nous voyons arriver notre "HORTENSIA querida" qui elle aussi a relevé le défi et a couru en 7h15 les 69 km. Elle n'arretera pas de nous étonner et surprendre.

Publié dans Résultats VO3 Max

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
je me joint a met deux compére pour dire que c'est une course super ,difficile a gérer entreux l'attente la nuit la fatigue la nutrition,mais je remercie nico pour m'avoir motivé a allée participer a cette belle epreuve donnée le rytme et l'envie de me surpasser merci a toi nos contact télephonique durant la course mon motivé a la finir pour toi et dans le temps que l'on voulais le faire ensemble bravo a lolo pour cette belle performance chapeau,a refaire
Répondre
L
Pour moi se fut une belle et difficile course. Belle par ses lumieres dans la nuit totale, a travers champs. Difficile, car je ne me sentais pas faire 70 kils d'une seule traite. Pour le chrono je savais que je pouvais tenir une bonnes dizaines d'heures. Il y a eu aussi le froid, mais pas aussi intense qu'a cette saison. Je tiens a remercier Nico et Vincent. Nico qui m'a donné le bon rythme pour partir et rester avec lui pendant un bon moment, mais pas assez long a mon gout, car il m'a "abandonné". On la refera en fin d'annee et tu iras jusqu au bout. Voila les impressions de ma course, a refaire entre potes, super souvenirs.
Répondre